Hologrammes & retail

Hologrammes & retail

Pour le retail, la pandémie est apparue comme un facteur déterminant dans la réécriture de ses modèles. Au lieu d’attendre et de surveiller une nouvelle normalité, le secteur du retail a lancé une réponse : « transformer ou périr » qui ont donné jour à de nouvelles propositions. La technologie holographique déjà utilisée depuis quelques années est revenue sur le devant de la scène.

Nous vous proposons donc aujourd’hui de voir comment l’industrie du retail a adopté les hologrammes et les opportunités que cette technologie perturbatrice présentent pour les retailers.

L’essor de l’irréel

Les hologrammes sont particulièrement intéressants pour les industries qui dépendent fortement des repères visuels. Ils peuvent avoir un impact positif sur la narration de la marque et rendre les achats plus amusants. Les visuels holographiques sont donc un moyen très efficace pour les enseignes de générer du buzz autour de leurs produits. Ils peuvent créer l’illusion qu’un produit est beaucoup plus grand ou plus petit qu’il ne l’est réellement, ils peuvent mettre en valeur les spécificités du produit ou même encore créer une toute nouvelle expérience immersive.

Citons le magasin Ralph Lauren basé à New York qui a lancé sa première vitrine holographique interactive pour célébrer la sortie de sa nouvelle ligne de vêtements de sport. La technologie, combinée à des caméras infrarouges à détection de mouvement, a pu observer et reproduire les mouvements des passants.

Bientôt on peut penser que certaines marques remplaceront mannequins et par des hologrammes pour accueillir les clients et fournir une aide aux achats…

Transformer la signalétique commerciale en « Retail-tainment »

La signalisation numérique et Les activations marketing laissent derrière lui les écrans 3D et les écrans plats au profit d’expériences interactives sans écran. Avec l’évolution du métaverse et l’avènement des technologies holographiques l’écosystème commercial rentre dans une ère de complète immersion. Permettre aux consommateurs de découvrir des objets numériques dans un espace physique à l’aide d’une véritable technologie holographique telle que SolidLight™, fusionnantles domaines physique et numérique, rend l’ expérience totalement futuriste.
Finalement, les publicités en vitrine et les dernières SKU ne suffisent plus pour de nombreux retailers. Le « retail-tainment », tel que les pop-up, les événements ou installations, ont transformé les environnements en opportunités de contenu. Grâce à la technologie d’affichage holographique, les espaces des magasins seront transformés en un festin visuel d’expériences immersives permettant aux clients d’interagir avec des mascottes, des ambassadeurs, des environnements thématiques et bien plus encore en temps réel.

« Des usages multiples, et des perspectives d’avenir prometteuses »

Les écrans holographiques deviennent indispensables aux commerçants. Ils peuvent être utilisés dans différentes situations et donc permettre un usage multiple. Que ce soit dans des évènements ponctuels, comme des expositions ou des forums, mais aussi dans des installations permanentes, dans les boutiques ou les show-rooms, les écrans holographiques s’adaptent et assurent un effet de surprise commun.

L’avenir reste aussi très prometteur. Une entreprise américaine travaille depuis quelques années sur l’élaboration d’hologrammes adaptés aux smartphones à l’aide d’un micro-projecteur. On peut donc imaginer bientôt une stratégie de communication ciblée de la part des retailers , qui pourront proposer leurs produits « homographiquement » sur les smartphones de leurs clients. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.